Twizzi = Solvari La plus grande plateforme de comparaison de devis

Plafonnage

Le plafonnage est la technique de finition idéale pour vos murs. Quand le travail est bien réalisé, le résultat a des tas d’avantages esthétiques : lignes parfaitement droites, raccordement propre entre les murs et le plafond, et dissimulation des dégâts et petites irrégularités.

 

Peut-on plafonner soi-même ?

Si vous êtes bricoleur et que vous souhaitez limiter vos dépenses dans le cadre de votre projet de rénovation ou de nouvelle construction, vous pouvez bien sûr réaliser les travaux de plafonnage vous-même. Tenez compte des éléments suivants pour obtenir un beau résultat :

  • Plafonnage humide ou sec : le plafonnage humide consiste à appliquer un enduit (composé de plâtre et d’eau) sur les murs. Cette technique est plutôt utilisée dans le neuf et demande du savoir-faire. Le plafonnage sec consiste à poser des plaques de plâtre (gyproc), est plus facile à réaliser pour les bricoleurs et convient mieux à une rénovation.
  • Primaire d’accrochage : si vous comptez faire du plafonnage sur un mur en béton lisse, il faut d’abord appliquer un primaire d’accrochage sur la surface.
  • Surface plane : la surface que vous aller plafonner doit être robuste, sèche et propre (sans salissure ou poussière). Si le mur comporte des trous et des fissures, rebouchez-les d’abord avec un produit de colmatage et utilisez éventuellement une armature en fibre de verre pour un plus beau résultat.
  • Murs poreux : avant de plafonner, il faut d’abord vérifier la porosité des murs en les aspergeant d’eau. Si l’eau s’infiltre à l’intérieur du mur, cela signifie qu’il est poreux. Dans ce cas, il faut utiliser un primaire adapté. Et si l’eau ne rentre pas mais qu’elle coule vers le bas, utilisez un produit « betongrip ».
  • Composition de l’enduit : si vous utilisez un enduit, sa composition est très importante. Il doit contenir différents agents liants et la poudre de plâtre doit être correctement mélangée.
  • Temps de séchage : une fois l’enduit appliqué, il faut le laisser sécher avant de poser la couche de finition (peinture ou papier-peint). Ce temps de séchage est en moyenne de 6 à 12 mois.

 

plafonnage

 

Pourquoi faire appel à un plafonneur professionnel ?

Le plafonnage n’est pas une tâche facile. Si vous n’avez pas le bon matériel pour plafonner ou que vous ne voulez pas risquer de faire des erreurs, vous avez tout intérêt à faire appel à un plafonneur. Celui-ci pourra vous donner des conseils sur mesure et dispose du savoir-faire nécessaire pour réaliser les travaux sans fautes.

Conseil : afin de trouver le bon plafonneur pour vos travaux, vous devez tenir compte de plusieurs éléments. Vérifiez bien tout ce qui est compris dans le coût total des travaux, et n’hésitez pas à demander aux plafonneurs de votre région s’ils ont des références ou des certifications. Comme ça, vous pourrez être certain d’obtenir un résultat de qualité. Enfin, restez en contact avec le plafonneur et planifiez quelques visites du chantier.